EmblemeENS

 Emblème de l'Ecole Normale Superieure

                                                                                          

 

 

 

Il est admis que l'éducation est la base du développement de tout(e) individu, communauté humaine ou nation. Des études (MLA 2002, cellule évaluation ENS/MEN 2000, IREM 2016-17, PASEC 2014-15) sur l’enseignement des mathématiques et des sciences en Afrique Sub-saharienne relèvent une faible performance des élèves et leur sous représentation dans les séries scientifiques, ainsi qu’une insuffisance des conditions d’un enseignement/apprentissage de qualité (insuffisance de formation pédagogique et scientifique, insuffisance de laboratoires et de matériels didactiques, manuels scolaires non adaptés).

L’impact attendu sur le défi du développement économique et social sera l’amélioration du niveau d'éducation des enfants de 15 ans et plus, la réduction des disparités entre les genres dans ces disciplines scientifiques et l’élévation du statut de l’enseignement des mathématiques et sciences au rang de priorité nationale.

Au Niger, pour y arriver plusieurs documents de cadrage ont été adoptés : la Stratégie de Développement Durable et de Croissance Inclusive (Niger/2035) et le Plan de Développement Economique et Social (PDES/2012/2015), lettre de politique éducative (LPE 2013-2020), Programme Sectoriel d’Education et de la Formation (PSEF 2014-2024).

La mise en œuvre de toutes les politiques/programmes passe par des ressources humaines de qualité. Aussi, l’université Abdou Moumouni a un rôle très important à jouer puisqu’il s’agit de mettre le capital humain en mesure d’intervenir comme facteur efficace de développement.

Dans cette perspective, l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de l’Université Abdou Moumouni (UAM) à travers ses différentes missions au niveau des ministères en charge de l’éducation va mettre l’accent sur la formation scientifique, professionnelle et technique. A ce titre, le Centre d’Excellence que nous proposons, cadre bien avec les priorités nationales et la vision de l’ENS.

Notre vision est :

-    d’accroître la visibilité de l’ENS, la rendre compétitive au plan national, régional, et international ;

-    de former des enseignants autonomes aptes à mettre en œuvre des enseignements-apprentissages contextualisés de qualité, en particulier en mathématiques et sciences ;

-    en la dotant d’infrastructures adéquates, de programmes de formation accrédités et de ressources humaines qualifiées.

Le Centre d’Excellence (CEA/IEA-MS4SSA), en tant qu’unique pôle régional francophone en Afrique sub-saharienne contribuera de manière générale à :

-    assurer l’offre et la qualité de l’éducation et de la formation ;

-    développer les performances du système éducatif en matière de formation, de recherche scientifique et d’innovation technologique ;

-    rendre effective l'intégration scientifique, économique régionale.

De façon spécifique, le Centre d’Excellence (CEA/IEA-MS4SSA), vise à :

-    former des enseignants qualifiés de mathématiques et sciences et leurs Professeurs afin de stimuler les performances de ces pays en Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques (STIM);

-    mettre en place un programme innovant de bonnes pratiques d’enseignement/ apprentissage des mathématiques et sciences s’appuyant sur l’approche PMI/PSI ;

-    disposer de matériel d’expérimentation et de manuels scolaires adaptés ;

-    collaborer avec les autres pôles régionaux afin de partager et diffuser les bonnes pratiques d’enseignement;

-    mener une recherche appliquée en didactique des mathématiques, sciences physiques, chimiques et en SVT ;

-    former des étudiants en Master et Doctorat en didactique des mathématiques et sciences.

Les principaux défis à relever par le centre sont :

-    élaborer, expliciter et faire partager une pédagogie performante d’apprentissage scientifique adaptée aux spécificités des conditions d’enseignement au Niger;

-    former un vivier important d’enseignants qualifiés de mathématiques et sciences ;

-    relever le niveau scientifique et pédagogique des enseignants actuellement en poste;

-    concevoir pour les écoles du matériel d’expérimentation et des manuels scolaires adaptés à l’enseignement de ces disciplines.

Pour atteindre ces objectifs et relever les différents défis les activités suivantes seront menées :

-     la formation des enseignants en mathématiques et sciences et des formateurs de formateurs ;

-     la mise en place d’un programme innovant sur les bonnes pratiques d’enseignement des mathématiques et sciences s’appuyant sur l’approche PMI/PSI ;

-     la formation des enseignants en poste sur les bonnes pratiques d’enseignement/apprentissage ;

-     l’acquisition, le développement et la conception de matériels d’expérimentation et des manuels scolaires adaptés ;

-     la collaboration avec d’autres pôles régionaux (anglophones) pour le partage ;

-     la diffusion des bonnes pratiques et la formation d’enseignants et d’étudiants.

Pour mettre en œuvre ces différentes activités, des partenaires académiques, sectoriels et industriels sont nécessaires. L’implication des partenaires académiques contribuera à renforcer la qualité de la formation et lui donner un rayonnement international. Quant aux partenaires sectoriels et industriels, ils contribueront à rendre la formation plus professionnalisante et à appuyer la recherche et l’innovation. Ils seront aussi les principaux bénéficiaires des ressources humaines formées et futurs bailleurs de fonds du Centre.